L'e-commerce est la dernière évolution marquante de la longue histoire du commerce.

25 ans déjà que nous achetons nos produits favoris en ligne auprès d'acteurs qui, pour beaucoup, n'existaient pas il y a quelques années!

Alors que l'e-commerce a dépassé les 100 milliards d'euros en 2019 en France pour 1,7 Milliards de transactions (source FEVAD), le commerce en ligne au plan mondial connait une croissance annuelle et continue de l'ordre de 20% :

Il est grand temps de dresser un bilan objectif de cette modalité commerciale désormais incontournable.

Bien entendu, regarder d'où on vient incite souvent à regarder où on va! Les dernières tendances en matière d'e-commerce sont nombreuses :

  • l'utilisation croissante de la voix ou d'assistants virtuels dans nos requêtes ou nos achats et l'explosion spectaculaire des chatbots,
  • les innovations en matière de livraison (livraison dans votre frigo, votre coffre de voiture ou votre garage),
  • l'omniprésence du mobile qui permet une meilleure expérience client grâce à l'intégration des données web, sociales ou magasin (et du coup, l'ultra personnalisation de l'offre grâce à la collecte de data),
  • ou encore l'utilisation de la réalité augmentée ou de la réalité virtuelle couplée à un site marchand :

Cette présentation est aussi l'occasion de nous interroger sur les fondamentaux de la performance d'un site marchand. Dès lors, nous reviendrons sur les différents leviers d'acquisition de trafic qualifié, ainsi que sur les immanquables déperditions d'internautes au long du tunnel de conversion avant de terminer sur l'impérieuse nécessité de fidéliser les clients au travers de processus de contacts automatisés.

Au final, dans e-commerce, le "e" est-il encore utile?

ENJOY!